FONCTIONNEMENT

Fonctionnement

Le dérailleur, c'est un parallélogramme déformable avec un gros ressort de rappel. C'est la traction du câble qui tend le ressort et qui déplace la chape en face du pignon choisi grâce à une bonne indexation venant de la manette de commande.

Pour limiter la course vers le cadre ou vers les rayons de ce parallélogramme, il y a 2 butées H et L à régler.

La H, c'est la butée vers le cadre (H pour high, soit "haute vitesse", la vitesse la plus haute c’est-à-dire quand on est sur le petit pignon) et L, c'est la butée vers les rayons (L pour low, soit "basse vitesse", la vitesse la plus faible avec le plus gros pignon).

La chape, composée de 2 galets, un galet tendeur (inférieur) et un galet de guidage (supérieur) guide la chaine en hauteur pour un engrenage plus précis vers chaque pignon. Plus on va sur les gros pignons (42, 50, 51, 52), plus il faudra être au plus près des dents de ces pignons. Ce réglage est fait par la vis B, dite vis d'enroulement.

Alignement

Quelle que soit la qualité du dérailleur, il doit être bien aligné sur les pignons. Le seul moyen d'être sûr de cet alignement, c'est de vérifier et de jouer sur la patte de fixation qui fait la jonction avec le cadre. Et ne croyez pas qu'en mettant une patte neuve vous aurez un alignement parfait. Il peut y avoir un problème de cadre (ah, les tolérances !). Donc, il faut juste retenir que lorsqu'on vérifie l'alignement, on adapte la position du dérailleur à la cassette (à la roue) et non au cadre.

L'alignement de la patte se fait sur 2 axes : vertical et horizontal.

En clair, en 12V, l'outil d'alignement est incontournable.

En images, tout sera plus clair ! Pour les explications, voir la page REGLAGE